Le Ministère des Affaires Etrangères du Tchad est l’administration tchadienne chargée de mettre en œuvre la politique étrangère du pays et d’assurer les relations avec les Etats étrangers. Situé au quartier Djambal-Ngato, dans la commune du 2e arrondissement, il est limité à l’Est par le ministère des Armées, des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre, à l’Ouest par la Base militaire Adji Kossei, au Sud par le ministère de la Sécurité publique et au Nord par le ministère de l’Administration du territoire, de la Décentralisation et de la Bonne Gouvernance.
Le Ministère des Affaires Etrangères du Tchad a vu le jour en même temps que la politique étrangère du pays. L’on ne peut parler de l’un sans l’autre. En effet, dès les premières heures de son accession à la souveraineté internationale le 11 août 1960, le Tchad a exprimé sa volonté d’adhérer à la Charte des Nations-Unies. C’est ainsi que le 12 août de la même année, le Président du Gouvernement, Premier Ministre de la République de l’époque François TOMBALBAYE a décidé à travers une lettre officielle Nº 2166/PG/CAB/1960 du 12 août 1960 adressée à Monsieur DAG HAMMARSJOLD, Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies, de solliciter l’admission du Tchad à cette Organisation. Dans cette lettre officielle, le Gouvernement Tchadien affirme être en mesure d’honorer ses engagements sur le plan international. C’était le premier acte diplomatique posé par la jeune République et qui permettra au nouvel État d’obtenir la reconnaissance internationale. Devenu membre des Nations-Unies le 20 septembre 1960, le Pays a entrepris de jeter les bases de sa politique étrangère, en commençant par l’établissement des relations diplomatiques avec les puissances étrangères et les Pays voisins. 
Une semaine après l’indépendance de l’État tchadien, le Président de la République, François TOMBALBAYE a nommé par décret N°129 du 18 août 1960, Monsieur JULES TOURA NGABA, Ministre des Affaires Étrangères. Acte qui consacre en même temps la création de ce département. L’un des Ministères de souveraineté, il est chargé de la conception, de la coordination, de la mise en œuvre et du suivi de la politique du Gouvernement en matière des affaires extérieures, d’intégration africaine, de la coopération internationale et de la diaspora. Comme toute autre Administration centrale, il a ses missions spécifiques et est structuré en des services. De sa création à nos jours (1960-2023), le département des Affaires Étrangères du Tchad a connu successivement trente(30) Ministres. Le dernier est MAHAMAT SALEH ANNADIF, nommé le 14 octobre 2022, qui est l’un des rares à occuper à deux reprises le poste.