Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Tchadiens de l’étranger

Chérif Mahamat Zene

Né en 19641, Chérif Mahmat Zene est un juriste de formation et diplomate tchadien. Il a fait ses études supérieures à l’université de Kiev en Ukraine de 1986 à 1992 où, il a obtenu une maitrise en droit international public avec la mention « excellent». Il est originaire de Moussoro au centre ouest du pays dans la région du Barh El Gazel.

Il a fait sa carrière d’abord à l’intérieur du Tchad puis dans les représentations diplomatiques2.

Après son retour au Tchad, Cherif Mahamat Zene a travaillé dans des nombreuses structures dont le Ministère des affaires étrangères où, il a d’abord été attaché de presse de 1993 à 19941. En suite, il fut directeur adjoint des affaires juridiques, de la documentation et des archives au sein de la même structure de 2004 à 20051. Il est professeur assistant à la Faculté de droit et des sciences économiques de l’université de N’Djamena, de 1998 à 2004. Il a dirigé aussi le département des affaires diplomatiques au Cabinet du Premier ministre, de 1994 à 1997. Cherif Mahamat Zene avait également occupé le poste de directeur commercial de la compagnie aérienne Air Tchad, de 1997 à 19983.

Il a été ambassadeur du Tchad en Éthiopie et représentant permanent auprès de l’Union africaine et la Commission économique pour l’Afrique (CEA) de février 2007 à juillet 2013. En 2013, quand le Tchad détient un siège de membre non permanent du conseil de sécurité des Nations-unies4, il est son représentant dans cette même institution de 2013 à 2016. En juin 2016, il est l’ambassadeur du Tchad près de l’Éthiopie et représentant permanent auprès de l’Union africaine. Du 24 décembre 2017 au 14 juillet 2020, il est le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale5,6.

Le 14 juillet 2020, il est nommé Ministre de la communication, Porte-parole du Gouvernement7.

En mai 2021, Chérif Mahmat Zene est nommée ministre des Affaires étrangères8. Il est remplacé au poste de ministre de la Communication par Abderaman Koulamallah.